Mot du Maire - une nouvelle normalité

Mot du Maire - une nouvelle normalité

Mes chers concitoyens,

Nous commençons à revenir, très progressivement, à une certaine forme de normalité après cette crise sans précédent.

Le nouveau Conseil Municipal a enfin pu tenir ses premières réunions les 25 mai et 16 juin, plus de deux mois après son élection le 15 mars. Tous les membres de cette nouvelle assemblée sont liés par la même volonté de s’engager pour les habitants, de représenter la population et de la servir. Ils ont déjà eu l’occasion de le faire au cours de la pandémie en prenant part aux actions de la Ville, telles les distributions de masques.

Après la vie politique, les activités associatives peuvent aussi reprendre à condition de respecter des mesures sanitaires. A l’école, tous les élèves de maternelle et d’élémentaire reviendront en classe le 22 juin avec des protocoles allégés. Le service périscolaire Kiwini reprend lui aussi quasi normalement. L’animation du centre aéré de vacances aura bien lieu cet été avec également un protocole sanitaire. Enfin, la réouverture de la piscine intercommunale, avec des restrictions, est prévue pour le 11 juillet.

Autre signe de la situation particulière que nous vivons, nos agendas demeurent encore bien vides. De nombreux évènements culturels, associatifs ou communautaires ont dû être annulés ou reportés : spectacles, concerts, fête de la musique, journée citoyenne, etc. D’autres se dérouleront sous une forme différente des années précédentes : la Fête Nationale sera privée de concert et de bal populaire, et le feu d’artifice reste encore en attente d’une autorisation préfectorale. Notre Pôle Culturel et notre médiathèque sont à nouveau ouverts à leurs horaires habituels et je vous invite à visiter l’exposition du 75ème anniversaire de la Libération jusqu’au 16 octobre, en respectant toutes les précautions nécessaires à votre sécurité.

Toutes ces mesures, les gestes barrières que nous avons désormais adoptés, le port du masque, la distanciation, restent indispensables pour nous protéger et surtout protéger les plus fragiles contre le danger, toujours présent, du coronavirus. La menace d’une deuxième vague n’est hélas pas écartée et nous devons continuer à faire front ensemble.

Bien fidèlement,

Votre Maire,
Jacky Keller

Retour à la liste des actualités